Les affiches en temps de guerre
Une exposition de
La Fabrique des Savoirs

Elbeuf en 1914

Le 1er août 1914 dans la région d’Elbeuf comme dans toutes les communes de France, l’annonce de la mobilisation générale est accueillie avec consternation. Quoique située à l’arrière du front, Elbeuf cité ouvrière au cœur d’une agglomération de 37 000 habitants, s’apprête à vivre cinq années de guerre terribles. Actes officiels, affiches et autres documents issus des fonds d’archives des communes du territoire ou provenant de dons de particuliers en sont un témoignage.

La caserne Bachelet d'Amville (74e R.I.) à Elbeuf vers 1914
La gare de Saint-Aubin-lès-Elbeuf en août 1914

Un récit de la guerre
affiché sur les murs

Dès le déclenchement du conflit et la parution officielle de l’ordre de mobilisation générale, l’affiche prend une nouvelle dimension en devenant un mode d'expression privilégié que les pays belligérants utilisent à des fins politiques et idéologiques. Moyen de communication direct et rapide, l’affiche est massivement utilisée dans le but de mobiliser la nation toute entière en faveur de l’effort de guerre autour de la figure emblématique du « Poilu ». Au-delà de l’évènementiel lié au déroulement des grandes batailles, les affiches diffusées pendant le conflit nous racontent ce que les populations civiles ont enduré au quotidien, les difficultés engendrées par l’économie de guerre mais aussi la peur dans l’attente des nouvelles du front.
Ces affiches sont composées exclusivement de textes ou illustrées par des artistes qui mettent leur renommée au service de la cause. De formation académique, leur style reste traditionnel comme le montre l’iconographie qu’ils utilisent composée d’images représentatives d’une vision réaliste évoquant le quotidien du soldat et de l’arrière ou inspirées de la mythologie. Ainsi pour être efficace, l’affiche associe une image forte et facilement décryptable (figures symboliques d’héros nationaux, allégories, stéréotypes) à un texte court et incitatif. L’ensemble fait appel aux sentiments pour stimuler le patriotisme et la générosité du lecteur.
Les thématiques